Portrait : Audray Roy-Camille Dompteuse de jungle

22 Mai, 2020 | Portraits

Qui dit boulangerie 100% végétale dit boutique 100% végétalisée... et avec un nom pareil « Land&Monkeys » nous avions une promesse à tenir ! Mais comment faire rentrer la jungle, habitat naturel de nos cousins primates, dans une boulangerie parisienne ?! Autant chercher à faire rentrer des carrés dans des ronds ! Heureusement pour Audray Roy-Camille, scénographe végétale et fondatrice des Naturistes, rien n’est impossible ! Entretien avec un jeune talent inspiré des Antilles au style affirmé « rétropical ».

L&M : Parle-nous des procédés naturels utilisés ?

Audray : Pour répondre au cahier des charges de Land&Monkeys, à savoir une végétation mêlant l’univers de la jungle balinaise et de la campagne française, 100% naturelle et ne nécessitant pas d’entretien, j’ai imaginé une ensemble de plantes tropicales stabilisées et de bouquets de fleurs séchées, ainsi qu’un herbier géant composé de feuillage pressé recouvrant tout un mur de la boutique.

La stabilisation végétale est un procédé totalement écologique qui consiste à remplacer la sève naturelle des plantes par un produit de conservation. Cette substance, proche du sucre, est 100% biodégradable. Les plantes sont alors comme stabilisées et préservent leur aspect verdoyant, sans avoir besoin d’eau ou de lumière, ni s’altérer sous l’effet des changements d’environnement.

Les fleurs que l’on retrouve sur les étagères dans de jolis bocaux et flacons d’apothicaire 100% chinés par mes soins, ont été séchées naturellement.

Plantes stabilisées tombant le long des poutres de la boutique Land&Monkeys
Herbier mural pressé et posé feuille par feuille par Audray

Le pressage de feuillages de l’herbier – un mélange de plantes exotiques, comme la Monstera deliciosa, le Dypsis lutescens un palmier multipliant, et de plantes plus classiques comme la fougère des Landes ou les feuilles de pensées – a demandé du soin et de la patience. Les plantes ont été mises sous presse en octobre pour une installation en février. Les feuilles sont disposées dans un herbier entre plusieurs épaisseurs de papiers absorbants et cartons alvéolés, le tout pressé entre deux plaques de bois. L’herbier est ensuite ouvert régulièrement pour aérer les plantes et changer les papiers si l’humidité qui s’échappe des plantes le demande. Les feuilles changent alors progressivement de couleur, certaines plus que d’autres. Même si l’intensité des couleurs a tendance à s’affaiblir, la beauté des plantes demeure. Une fois sèches, les feuilles sont alors prêtes pour la réalisation d’un habillage de mur à l’aide d’une colle en bombe, façon « papier peint naturel ».

Végétalisation by Audray

L&M : Comment devient on paysagiste ?

Audray : J’ai débuté ma formation par une licence aux Beaux‐arts du Mans en design d’espace et aménagement de la cité, où j’ai pu apprécier la création au sens large du terme, sans contrainte de temps ou de médium : peintures, objets insolites, sculptures, gravures, dessins. J’ai ensuite intégré l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles afin de devenir paysagiste DPLG. La formation à Versailles fut un réel enrichissement, notamment au niveau technique et botanique. J’y ai peu à peu découvert ce qui m’attirait dans le métier de paysagiste : la riche proximité avec le végétal. Cette matière vivante m’intrigue, me fascine et m’apaise.

L&M : Comment t’est venue l’idée des Naturistes ?

Audray : Après 1 an et demi en tant que chef de projet dans une agence de paysage « classique », j’ai réorienté mon travail afin de me rapprocher toujours plus du végétal. Je me suis naturellement orientée vers la scénographie. Au fil de mes rencontres et de mes projets, j’ai réalisé que mes domaines de prédilection et d’intervention n’avaient pas de limite du moment que la matière végétale était présente. De la devanture de boutique à la transformation d’un appartement en jungle merveilleuse, en passant par la création d’une pépinière urbaine ou la réalisation de calligraphies végétales, l’éventail de mes réalisations ne cesse de s’ouvrir. C’est ainsi que Les Naturistes sont nés, au fur et à mesure de mes projets.

L&M : Comment définirais–tu ton style ?

Audray : Je décrirais l’univers des Naturistes de : « rétropical ». Un exotisme généreux, de la couleur et un grand mélange de matières évoquant des retours de voyages, chargés de souvenirs. La poésie et la générosité qui émanent de notre jardin aux Antilles, me rappellent chaque jour la raison de mon travail.

Pourquoi « rétropical » ? Petite fille d’un propriétaire terrien en Guadeloupe, jardinier dans l’âme, j’ai pour le jardin un attachement fort, et pour les paysages tropicaux une affection toute particulière. Ma passion et mon amour des plantes viennent de cet héritage laissé par mes grands-parents. En ce qui concerne les projets, c’est vrai que je n’envisage pas mon travail comme un défi mais plutôt comme un apprentissage permanent.

Herbier végétal – Land&Monkeys

En participant à la végétalisation de notre première boulangerie, Audray nous a fait découvrir des techniques de paysagisme fascinantes, respectueuses de la nature et donc cohérentes avec la démarche de Land&Monkeys. Elle a surtout su mêler son univers au notre et lui donner sa forme finale : l’esprit « Jungle » est assurément un marqueur fort de notre identité qui devrait se retrouver dans nos prochains projets sous des déclinaisons différentes. Nous avons hâtes de vous les dévoiler !

Et vous, qu’avez-vous pensé de la décoration végétale de notre boulangerie ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This